FETE DU TRES PRECIEUX SANG
Message de Jésus, le 1.7.1969

C’est Moi Jésus, Je suis venu au milieu de vous avec ma Maman douloureuse. Je suis tout flagellé, Je suis tout couvert de coups, Je suis crucifié pour vous sauver ! Et vous, vous ne Me connaissez pas, vous ne Me comprenez pas, vous ne M’aimez pas !
Que de sacrilèges vous faites ! Vous Me piétinez de la tête aux pieds ! Mon Corps et mon Sang ! Pensez ! Pensez, mes frères ! Je viens pour vous purifier, pour vous laver dans mon Sang, pour enflammer votre cœur d’amour pour moi.
Moi, Je suis tout amour envers vous, Je suis tout douceur envers vous, Je suis tout miséricorde envers vous. Mais vous, vous ne Me comprenez pas, vous ne voulez pas Me comprendre, car tout cela, vous le savez ! Je vous ai donné tant d’intelligence, tant de science pour Me comprendre et pour M’aimer.
Moi, par mon Sang, Je vous purifierai. Oui, Je vous purifierai ! J’accepte encore la mort sur la Croix, pourvu que vous soyez sauvés !
Je suis tellement piétiné ! Ma Maman Céleste est ici, Elle pleure de voir que ses enfants ne L’écoutent pas, ne veulent plus L’aimer, ne veulent plus La reconnaitre comme Mère et Reine de l’univers.
Mais moi, Je pardonne à tous ceux qui M’insultent, à ceux qui Me piétinent, à ceux qui se moquent de moi. Mais à ceux qui piétinent ma Maman et la Vôtre, Je ne pardonne pas, parce qu’Elle a laissé mourir son Fils ; Elle a été calomniée tout au long du chemin du Calvaire à cause de son Fils.
Et vous, ne comprenez-vous pas tout ce qu’a fait pour vous ma Maman et la Vôtre ? Vous ne comprenez pas que ma Maman et Ia Vôtre peut tout faire ? Je Lui ai donné tant de pouvoir et de science, et le Saint-Esprit a donné tant de sagesse et tant d’amour à ma Maman et la Vôtre pour vous sauver ! Pour vous sauver, mes frères, car vous qui êtes dans la fange, vous êtes sur le bord du précipice ! Mais ma Maman veut vous soutenir, Elle veut vous conduire au triomphe, au salut, dans I’amour, dans la paix chrétienne.
Moi, Je suis tout amour, et c’est I’amour… I’ amour que Je veux vous donner ! Mon Cœur… Mon Sang… Je veux le verser par amour pour vous et Je veux vous purifier. Et vous, revenez repentis ! Revenez repentis entre les bras de ma Maman et la Vôtre ! Demandez pardon, demandez pitié, demandez miséricorde ! N’attendez pas que le Père Eternel fasse justice ! Si vous n’écoutez pas, elle ne tardera pas.
Voir tant de jeunes Me mépriser… Tant de mes apôtres de prédilection se perdre dans le monde… Ils n’aiment plus leur Epouse, l’Eglise : ils aiment le démon, le monde. C’est la vérité, mes apôtres : ouvrez les yeux ! Revenez repentis, et Moi Je vous purifierai, Je vous laverai dans mon Sang et Je vous conduirai pas à pas à la cime de la montagne ; J’ouvrirai les Cieux et vous entrerez entre les bras du Père Eternel.
Revenez ! Revenez repentis, car I’ heure a sonné ! Votre Frère Jésus vous appelle à la pénitence, à l’amour. Jésus est avec vous, Jésus est au-dessus de vous. Moi Je pardonne tout, Je purifie tout, et Je sanctifie tout. Revenez ! Revenez ! Revenez !
Levez les yeux au Ciel vers la Reine des Apôtres, la Mère de I’Eglise qui vous appelle. Blottissez-vous contre Elle, Elle qui est la Mère, la Dispensatrice des grâces, l’Avocate des pécheurs ; Elle fera tout. Je vous donne une forte bénédiction, mes frères. Ecoutez-Moi ! Ecoutez-Moi ! Ecoutez-Moi, car les heures deviennent tristes !
Au Nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Amen.