Loading...
News2020-04-30T16:09:06+00:00

FETE DU TRES PRECIEUX SANG

FETE DU TRES PRECIEUX SANG
Message de Jésus, le 1.7.1969

C’est Moi Jésus, Je suis venu au milieu de vous avec ma Maman douloureuse. Je suis tout flagellé, Je suis tout couvert de coups, Je suis crucifié pour vous sauver ! Et vous, vous ne Me connaissez pas, vous ne Me comprenez pas, vous ne M’aimez pas !
Que de sacrilèges vous faites ! Vous Me piétinez de la tête aux pieds ! Mon Corps et mon Sang ! Pensez ! Pensez, mes frères ! Je viens pour vous purifier, pour vous laver dans mon Sang, pour enflammer votre cœur d’amour pour moi.
Moi, Je suis tout amour envers vous, Je suis tout douceur envers vous, Je suis tout miséricorde envers vous. Mais vous, vous ne Me comprenez pas, vous ne voulez pas Me comprendre, car tout cela, vous le savez ! Je vous ai donné tant d’intelligence, tant de science pour Me comprendre et pour M’aimer.
Moi, par mon Sang, Je vous purifierai. Oui, Je vous purifierai ! J’accepte encore la mort sur la Croix, pourvu que vous soyez sauvés !
Je suis tellement piétiné ! Ma Maman Céleste est ici, Elle pleure de voir que ses enfants ne L’écoutent pas, ne veulent plus L’aimer, ne veulent plus La reconnaitre comme Mère et Reine de l’univers.
Mais moi, Je pardonne à tous ceux qui M’insultent, à ceux qui Me piétinent, à ceux qui se moquent de moi. Mais à ceux qui piétinent ma Maman et la Vôtre, Je ne pardonne pas, parce qu’Elle a laissé mourir son Fils ; Elle a été calomniée tout au long du chemin du Calvaire à cause de son Fils.
Et vous, ne comprenez-vous pas tout ce qu’a fait pour vous ma Maman et la Vôtre ? Vous ne comprenez pas que ma Maman et Ia Vôtre peut tout faire ? Je Lui ai donné tant de pouvoir et de science, et le Saint-Esprit a donné tant de sagesse et tant d’amour à ma Maman et la Vôtre pour vous sauver ! Pour vous sauver, mes frères, car vous qui êtes dans la fange, vous êtes sur le bord du précipice ! Mais ma Maman veut vous soutenir, Elle veut vous conduire au triomphe, au salut, dans I’amour, dans la paix chrétienne.
Moi, Je suis tout amour, et c’est I’amour… I’ amour que Je veux vous donner ! Mon Cœur… Mon Sang… Je veux le verser par amour pour vous et Je veux vous purifier. Et vous, revenez repentis ! Revenez repentis entre les bras de ma Maman et la Vôtre ! Demandez pardon, demandez pitié, demandez miséricorde ! N’attendez pas que le Père Eternel fasse justice ! Si vous n’écoutez pas, elle ne tardera pas.
Voir tant de jeunes Me mépriser… Tant de mes apôtres de prédilection se perdre dans le monde… Ils n’aiment plus leur Epouse, l’Eglise : ils aiment le démon, le monde. C’est la vérité, mes apôtres : ouvrez les yeux ! Revenez repentis, et Moi Je vous purifierai, Je vous laverai dans mon Sang et Je vous conduirai pas à pas à la cime de la montagne ; J’ouvrirai les Cieux et vous entrerez entre les bras du Père Eternel.
Revenez ! Revenez repentis, car I’ heure a sonné ! Votre Frère Jésus vous appelle à la pénitence, à l’amour. Jésus est avec vous, Jésus est au-dessus de vous. Moi Je pardonne tout, Je purifie tout, et Je sanctifie tout. Revenez ! Revenez ! Revenez !
Levez les yeux au Ciel vers la Reine des Apôtres, la Mère de I’Eglise qui vous appelle. Blottissez-vous contre Elle, Elle qui est la Mère, la Dispensatrice des grâces, l’Avocate des pécheurs ; Elle fera tout. Je vous donne une forte bénédiction, mes frères. Ecoutez-Moi ! Ecoutez-Moi ! Ecoutez-Moi, car les heures deviennent tristes !
Au Nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Amen.

juillet 1st, 2020|Categories: messaggi, News|0 Comments

MESSAGE SUR LA COMMUNION DANS LA MAIN

MESSAGE SUR LA COMMUNION DANS LA MAIN
DU 9.11.1969 (extrait)

Mamma Rosa annuncia che la Mamma Celeste è arrivata al pero ed è tutta vestita di rosso con una luce tanto luminosa che risplende sopra tutto il mondo. Con Lei sono gli Angeli e i santi Martiri che hanno donato la loro vita a Gesù.

Je viens en ce lieu, mes enfants, pour vous enrichir de grâces et d’amour, de foi et de grande miséricorde, parce que Je suis la Mère de tous. Je viens vous appeler nuit et jour en ce lieu, mais peu d’entre vous M’écoutent. Ils se moquent de moi ; beaucoup plaisantent et M’insultent ! Mais quand vous verrez l’heure triste, qu’en sera-t-il de vous ? Le Père Eternel veut faire justice!

Voilà déjà cinq ans que Je vous appelle pour vous sauver!
Cinq ans que Je vous demande votre cœur pour le garder en mon Cœur, pour l’enflammer d’amour envers Jésus dans la Sainte Eucharistie, parce que Jésus est le Fort, le Soutien de tous les éprouvés, de ceux qui pleurent, qui gémissent, et des agonisants, qui, à tout instant de la journée, doivent partir.
Le Viatique apporte le réconfort sur cette terre et le réconfort pour le Ciel, mais peu Le veulent ; ils le piétinent, spécialement de nos jours !

Ricevono Gesù nelle mani! Questo è doloroso per Me e per mio Figlio! Fanno tanto i Vescovi, il Santo Padre Paolo VI quando consacranno le mani dei suoi figli, per essere puri e santi, e per farli apostoli miei e di mio Figlio!
La Santa Eucarestia è calpestata! Miei figli prendono nelle mani il mio Figlio Gesù! Sacrilegi dopo sacrilegi! Quale condanna sarà la vostra quando vi presenterete al tribunale di Dio? Che castigo avrete? L’Eterno Padre è stanco!È stanco, l’Eterno Padre! Ve lo ripeto: è stanco! Pensateci! Fate un esame di coscienza! Chiedete perdono e non fatelo più! Fate la communione spirituale piuttosto che fare sacrilegi, piuttosto che offendere e calpestare in tutti i modi mio Figlio Gesù!

Jésus est prisonnier dans le Tabernacle ; tous les Anges et les Saints du Ciel sont autour de Lui et L’adorent. Il appelle les âmes de mes enfants à venir L’entourer d’amour et afin de leur donner son Amour, de purifier leur cœur et de les sanctifier ici-bas pour le Ciel.

la madonna aggiunse alla fine del messaggio:Verro’ tre volte vestita di rosso come oggi’. Dopo queste tre volte, l’Eterno Padre farà giustizia se non chiedete perdono, se non vi pentite di tutti i questi peccati e sacrilegi. Gesù è tutto misericordia, l’Eterno Padre perdona tutto, se voi chiedete perdono. Io ve lo ripeto, e voi, fatelo!”

juin 25th, 2020|Categories: messaggi, News|0 Comments

La Petite Miraculée

La Petite Miraculée

Le dimanche 2 août 2009:
Mon frère et mes parents qui étaient rentrés de vacances quelques jours plus tôt, étaient venus déjeuner à notre appartement situé au 1er étage d’une maison, dont l’accès est possible via un escalier extérieur. Dans l’après-midi, mon mari, mon frère et mon père s’étaient absentés pour aller voir notre maison en cours de construction. Ma mère et moi étions restées à l’appartement avec les enfants: Faustine, cinq ans, Marie, quatre ans et Louis-Marie, deux ans. Faustine jouait dehors, Marie et Louis-Marie regardaient un dessin animé pendant que je terminais la vaisselle.
Ma mère décide de sortir pour surveiller Faustine : tandis qu’elle ouvre la porte, elle voit sou- dain Faustine qui se trouvait sur le palier, basculer dans le vide. Effrayée, ma mère m’appelle : "Del- phine ! Dépêche-toi ! Faustine vient de tomber!".

Pour moi, elle venait de faire une petite chute - rien de bien grave -, Je me dirige alors dehors : horrifiée, je vois ma petite fille gisant à terre. Alors qu’au fond de moi je me dis que ce n’est pas possible, qu’elle va se relever, je m’écrie: « bon, aller Faustine, relève toi ! Ce n’est rien ! » - et rien, aucune réaction .... Je me précipite pour appeler les secours et prévenir mon mari – il est 18h00 – et je reviens aux côtés de Faustine.
Quelques minutes après, elle se met à ouvrir les yeux puis gémit et pleure un peu. Essayant de garder mon sang froid, je lui demande de ne pas bouger. Mal- gré tout, elle se redresse pour se blottir contre moi. Je regarde rapidement s’il n’y a pas de plaie...: je constate plusieurs œdèmes à la tête.

(suite…)

Lei ha visto la Madonna delle Rose

 

Ed eccomi rientrata a casa, a C., ed ogni mio pensiero ritorna al pellegrinaggio a San Damiano del 18 dicembre 1978, che non posso dimenticare.

La neve mi punzecchiava il viso ed i miei piedi erano ghiacciati.
Bisognava camminare pian piano ed a tratti attaccarsi gli uni agli altri per non cadere. Mi ricordo ancora le parole della signora Ph. che mi diceva:

«Cammini normalmente, signora E., non c’è nulla da temere. La Vergine è qui, viva e vera».
In quel giorno, Mamma Rosa ci aveva chiesto, attraverso il signor F. di partire prima, visto il brutto tempo, ma di fare in ogni caso un’ultima preghiera alla Madonna delle Rose.
Fu in quel momento che la signora del nostro gruppo che faceva le preghiere si mise di colpo a piangere, con l’aria completamente sconvolta. Più tardi l’ho raggiunta e le ho detto: «Perché era così sconvolta poco fa mentre recitava le preghiere?» E la signora mi rispose: «Se avesse visto la Santa Vergine come l’ho vista io…!»
Io che rendo questa testimonianza, non posso impedirmi di pensare a quegli ultimi istanti in cui Mamma Rosa cí aveva mandati a pregare con l’intenzione di incontrare la Vergine per metterci sotto la sua protezione prima della nostra partenza.
P. E. (Francia)
Leggi atre testimonianze…

« SI LE PAPE DIT QU’ON PEUT ALLER A SAN DAMIANO, J’IRAI… » 

 

Ero a Parigi quando ho sentito parlare per la prima volta di San Damiano ed il mio cuore ne fu confuso.
G.S., la ragazza che me ne aveva parlato, mi ha detto; «Quando abbiamo voglia di andare a San Damiano, la Santa Vergine fa di tutto affinché possiamo realizzare questo desiderio», La signora mi inviò poi una lettera con tutte le indicazioni su come giungere a San Damiano.
Mi diede un assegno al fine di potermi pagare il biglietto di andata e ritorno, Mia cugina, presso la quale abitavo a quell’epoca mi aveva proposto un weekend per andarci, Allora mi sono affrettata per acquistare il biglietto, ma il treno era al completo: non c’era più posto! Improvvisamente mi son detta: «Se la Santa Vergine fa tutto, con o senza biglietto, partirò,» Arrivo alla stazione due ore prima, ed anche il responsabile del treno mi dice che é completo, che é impossibile salirci! In quel momento mi dico: «Fino a quando il treno é qui, resto dove sono». (suite…)

Grazie a San Damiano, ho abbandonato una vita di avventure sentimentali.

 

Dopo molte difficoltà e mal sopportando la solitudine, intorno agli anni ’70 ho voluto cominciare a vivere come mi pareva, approfittando di tutto quello che la vita mi offriva.
La mia educazione religiosa però mi richiamava all’ordine e questo mi disturbava.
Nonostante questo, avevo scelto la via che più mi attirava, con tutto quello che ciò comportava in termini di mancanze verso le leggi divine.
Pensavo di trovare equilibrio e felicità in questa nuova vita, ma questa strada é sempre stata costellata di ingannevoli illusioni.
Nei momenti difficili e ce ne furono – mi ricordo che recitavo un’Ave Maria, questa preghiera con la quale la Vergine Maria ci attira a sé e ci ottiene sempre una risposta da parte sua. (suite…)

Translate »
fr_FR
it_IT fr_FR